SARKOZY / KHADDAFI, C’ETAIT PAS NET DU TOUT !

SARKOZY / KHADDAFI, C'ETAIT PAS NET DU TOUT ! Nouvelle-image-15

Il existe une race de politiciens sans scrupules qui portent en bandoulière la fameuse idée selon laquelle « la fin justifie les moyens« . Le problème, c’est que les moyens qui vous permettent d’accéder au pouvoir sont ceux-là mêmes qui vous les feront perdre un jour. Pour avoir oublié cette vérité, nombre d’hommes politiques se sont mordu les doigts au moment d’une déchéance aussi dure qu’elle était imprévisible.

La promptitude de Nicolas Sarkozy et l’activisme débordant dont il a fait preuve pour convaincre américains et russes de « dégager » voire liquider M. AL Khaddafi m’a toujours paru suspect. Aujourd’hui, à moins d’une semaine du second tour d’un scrutin qui risque de lui être fatal,  Sarko a beau menacer de porter plainte contre Mediapart, la voix par laquelle est révélé le « prétendu scandale », le mal est fait. En effet, comment empêcher les français de se poser des questions et de… douter ? un doute qui, naturellement, va lourdement peser sur leur choix au matin du 6 mai 2012.

Souvenons-nous :

Décembre 2007 : Sarkozy invite Khaddafi à effectuer une visite officielle en France. Le Guide, flanqué de 400 accompagnants, dont ses 40 amazones et ses chameaux, débarque à Paris. Il a fallu 5 avions pour transporter tout ce monde, plus les véhicules blindés et toute une logistique. L’hôtel Marigny est leur territoire ; Khaddafi exige même d’y dresser une tente de bédouin pour ses audiences. Paris n’en revient pas et les militants des droits de l’homme de tous bords, dont la ministre Rama Yade, s’émeuvent et protestent ; mais bizarrement, peu de gens se posent la bonne question : Pourquoi ?

Février 2001 : la crise libyenne éclate et Khaddafi mate la rébellion partie de l’Est  du pays.

Mars 2011 : à la suite d’un puissant lobbying du Président français, flanqué du Premier Ministre du Royaume Uni, le Conseil de sécurité des Nations Unies adopte la résolution 1973, autorisant des frappes aériennes contre les forces de Khaddafi, soi-disant pour protéger le peuple libyen. L’application de la résolution est immédiate.

Nouvelle-image-17

Mars 2011  : Saïf Al-Islam accorde une interview à Euronews ; il déclare ceci :

<< Tout d’abord, il faut que Sarkozy rende l’argent qu’il a accepté de la Libye pour financer sa campagne électorale. C’est nous qui avons financé sa campagne, et nous en avons la preuve. Nous sommes prêts à tout révéler. La première chose que l’on demande à ce clown, c’est de rendre l’argent au peuple libyen. Nous lui avons accordé une aide afin qu’il œuvre pour le peuple libyen, mais il nous a déçu. Rendez-nous notre argent. Nous avons tous les détails, les comptes bancaires, les documents, et les opérations de transfert. Nous révélerons tout prochainement >>. Sarkozy se bouche les oreilles et intensifie, aux côtés de ses alliés, la recherche de l’homme à abattre.

Finalement, Khaddafi-père a été éliminé de la manière la plus sauvage, mais le fils a survécu. Cela signifie que si cette histoire que révèle Mediapart est avérée, Sarko ne fait que retarder l’échéance en s’en prenant à l’organe de presse. La vérité éclatera tôt ou tard et, franchement, ça ne risque pas d’être beau, surtout si, entre-temps, le Président français a la malchance de perdre le pouvoir.

serigne malick

LIRE AUSSI SUR   « MEDIAPART » : http://www.mediapart.fr/journal/ 

<< SARKOZY-KHADDAFI : LA PREUVE DU FINANCEMENT

Nouvelle-image-13

Selon un document officiel libyen, le régime de Kadhafi a décidé de débloquer une somme de 50 millions d’euros pour la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007. Le chef des services libyens d’alors y évoque des réunions préparatoires avec Brice Hortefeux et l’intermédiaire Ziad Takieddine. « Ce document prouve qu’on est en présence d’une affaire d’Etat », confirme ce dernier >>.

28 avril 2012 | Par Fabrice Arfi et Karl Laske

________________________

Traduction du document ci-dessus (Traduit par Mediapart) :

« Service de la sécurité extérieure

Frère / Président du Fonds libyen des investissements africains

Que la paix soit sur vous… En référence aux instructions émises par le bureau de liaison du comité populaire général concernant l’approbation d’appuyer la campagne électorale du candidat aux élections présidentielles, Monsieur /Nicolas Sarkozy, pour un montant d’une valeur de cinquante millions d’euros.

Nous vous confirmons l’accord de principe quant au sujet cité ci-dessus, et ce après avoir pris connaissance du procès-verbal de la réunion tenue le 6. 10. 2006, à laquelle ont participé de notre côté le directeur des services de renseignements libyens, et le président du Fonds libyen des investissements africains, et du côté français, Monsieur /Brice Hortefeux, et Monsieur /Ziad Takieddine, et au cours de laquelle un accord a été conclu pour déterminer le montant et le mode de paiement.

Que la paix soit sur vous et la miséricorde de Dieu et ses bénédictions… »

Moussa Imuhamad Koussa

Chef du service de la sécurité extérieure »

 

abdelhay aloui |
Le Blog Note d'Omer NTOUGOU |
sakalabimi |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | cees
| arebroussepoil
| policescientifiquedegignac